film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Pénélope
© Gédéon Programmes
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Claire Doyon

IMAGE

Claire Doyon

SON

Laurent Gabiot

MONTAGE

Fred Piet

PRODUCTION / DIFFUSION

Gédéon Programmes

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Gédéon Programmes, Images de la culture (CNC), La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Gédéon Programmes

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture

"Mère d’une petite fille atteinte d’autisme, Claire Doyon, la réalisatrice, décide de tenter de soulager son enfant en se risquant à un lointain périple. Toutes deux vont se retrouver aux confins de la Sibérie mongole, en quête d’un chamane et de ses talents de guérisseur. De Paris aux steppes, le décor, on s’en doute, change. Ce qui soulignait le sentiment d’étouffement auquel l’enfant est soumise dans la capitale devient, dans un cadre de western épique, l’espace immense où ses gestes, certes toujours signaux de douleur, d’apnée, prennent soudain une autre dimension. Bras et tête levés au ciel, sa silhouette fragile semble peu à peu se fondre dans la vastitude de ce paysage si dégagé.
De ces rites archaïques auxquels, impressionnée, Pénélope est livrée, aucune garantie d’efficacité ne saurait être donnée bien sûr, et les parents en sont conscients. Mais ce voyage est entrepris surtout pour tâcher de déplacer la souffrance, physiquement, géographiquement, de la devancer ou de la noyer au milieu d’une culture inconnue. Du coup, les images tournées par Claire Doyon dans ce portrait de sa fille ne s’installent nulle part, jamais elles ne se contentent d’observer ; elles se révèlent plutôt, entières, faites d’amour, d’abandon, habitées de ce léger déséquilibre qui laisse y souffler par bourrasques le vent de la foi." (Jean-Pierre Rehm, FID 2012)

"Mother of an autistic little girl, director Claire Doyon decides to try and find a way to make her child feel better by undertaking a long journey. Together they travel to the deepest corners of Mongolian Siberia, searching for a shaman with healing powers. From Paris to the Great Steppe, obviously, there is quite a difference in setting. In this western-like epic, the city which only emphasised the child’s suffocating feeling gives way to a huge space in which her movements, although still signs of pain, or apnoea, suddenly take another dimension. With her arms and head lifted up to the sky, her fragile figure slowly seems to blend in the vastness of the bare landscape.
Of course, the archaic rituals to which an impressed Pénélope is submitted offer no guarantee of efficiency, and the parents are well aware of that. But they mostly take the trip as a way to try and displace the pain, physically and geographically, to outstrip it and drown it in an unfamiliar culture. Therefore, in this portrait of her daughter, Claire Doyon’s images never settle anywhere, they never merely observe – they rather reveal themselves wholeheartedly, as images made out of love, surrender, showing a slight lack of balance which lets the wind of faith shake them in gusts." (Jean-Pierre Rehm, FID 2012)

Distinctions