film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Going back to... Nissa la Bèla
© Interface films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Christian Passuello

AUTEUR(S)

Jànluc Sauvaigo

PRODUCTION / DIFFUSION

Planète, Interface Films, Les Films étirables

PARTICIPATION

CNC, Commission européenne

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Interface Films, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Revenir et traverser comme un voyageur le pays natal. Mais comment en ressortir ?
Pour celui qui est parti et qui revient, à part des images nostalgiques, que reste t-il vraiment de cet espace affectif ?
Quand d'autres ont substitué le nom de ce pays par un concept touristique : "Nice-Côte-d'Azur", les images sont encore plus floues. Nice n'est pas une vraie ville, mais plutôt un rêve, un fantasme... un "pantaï"...
"Going back to... Nissa la Bèla" est un voyage qui nous convie à une réflexion sur l'identité, sur l'appartenance culturelle.
Creuser ses racines, s'identifier, faire corps avec son pays natal... Cela a-t-il encore un sens aujourd'hui ? Est-ce compatible avec la nouvelle terre promise, la mondialisation ?
Langues minoritaires, territoires nationaux, communautés culturelles... 
Rassurons-nous, cet "À propos de Nice" ne se prend pas plus au sérieux que son illustre référence. Humour et dérision sont les fondements même de la culture niçoise, "fatalisme du Sud" oblige !

Coming back to the native land and crossing it like a traveller. But how does one leave again? For the person who has left and comes back, apart from nostalgic pictures, what is really left of this emotional space? When others have replaced the name of this country by a tourist concept : "Nice-Côte-d'Azur", the pictures are even fuzzier. Nice is not a real town, but rather a dream, a phantasm... a "pantaï"... "Going back to... Nissa la Bèla" is a voyage which invites us to reflect on identity, membership of a culture. Digging for roots, identifying oneself with one's native land... Does that still mean anything today? Is it compatible with the new promised land, globalization? Minority languages, national territories, cultural communities... Rest assured, this "À propos de Nice" takes itself no more seriously than its illustrious reference. Humour and derision are the foundations of the culture of Nice, because of the famous "fatalism of the South"!