film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Entretiens avec Leonid Pliouchtch
© L' Autre Film
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Serge Gauthier-Pavlov

AUTEUR(S)

Hélène Blanc, Renata Lesnik

IMAGE

Serge Gauthier-Pavlov

SON

Serge Gauthier-Pavlov

PRODUCTION / DIFFUSION

L' Autre Film

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Serge Gauthier-Pavlov

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En ces heures de paix froide où de nouveaux dangers menacent le monde, cet intellectuel nous livre en près de 12 heures un témoignage unique qui éclaire à point nommé la communauté internationale : entretiens sans montage, ni traduction, il aborde in extenso les grands sujets qui ont trait à l'URSS d'hier mais aussi - et surtout - à la Russie actuelle et son impact sur les destinées de la planète. Né en 1939 à Naryn, en Kirghizie soviétique, Leonid Pliouchtch étudie d'abord à la faculté de maths-physique d'Odessa, puis, en 1962, termine l'université de Kiev. De 1962 à 1968 - année de son renvoi pour raisons politiques - il collabore à l'Institut de cybernétique de Kiev. Il participe activement au mouvement soviétique de défense des droits de l'Homme, auteur et maillon fort du réseau clandestin de diffusion d'ouvrages interdits, le samizdat. Il participe aussi au mouvement national-démocratique ukrainien. À partir de 1969, il devient membre du Groupe d'initiative de défense des droits de l'Homme en URSS. Arrêté en 1972 sous l'accusation d'agitation et de propagande anti-soviétiques, le tribunal le condamne à être interné dans l'hôpital psychiatrique spécial de Dniépropétrovsk. En janvier 1976, libéré grâce à l'action internationale conjointe des Comités de mathématiciens, de psychiatres, de syndicats, d'Amnesty International et de la diaspora ukrainienne, il émigre avec sa famille en France, dont il obtient la nationalité. En 1977, nommé représentant étranger du Groupe ukrainien Helsinki de défense des droits de l'Homme, il poursuit son action en Occident, signe des articles dans les presses française, ukrainienne et russe. Et collabore aussi à la rédaction ukrainienne de Radio Liberty. Depuis la Pérestroïka gorbatchévienne et l'indépendance de l'Ukraine, Leonid Pliouchtch se consacre à la philologie des littératures russe et ukrainienne