film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Ferrailles d'attente
© Les Films de la fuite
1/4
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Tariq Téguia

SON

Jacques Stibler

MONTAGE

Pradeep Muller

MUSIQUE ORIGINALE

Jacques Stibler

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films de la fuite

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Neffa Films, Documentaire sur Grand Écran

ISAN : ISAN 0000-0005-1908-0000-N-0000-0000-5
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France, Algérie | 1998 | 7 minutes | DCP
  • Un film de Tariq Téguia

Ce film, essai vidéo et photo nous renvoie au chantier permanent qu’est le paysage algérien. Le film se réfère aux constructions jamais terminées, à ces fers d’acier qui bordent les routes algériennes. Réalisé en collaboration avec un graphiste et un musicien, Ferrailles d’attente est une déambulation visuelle et sonore dans le chaos architectural de l’Algérie contemporaine.

"Avec mon regard d’aujourd’hui, je trouve Ferrailles d’attente plutôt maniéré. C’était mon troisième court métrage mais je ne montre pas les précédents. Le titre désigne un terme d’architecture : ces tiges de ferraille qui préparent l’ajout d’autres pièces ou étages. C’était une façon de signifier une Algérie en chantier perpétuel."
(Tariq Teguia au Festival des films d’Afrique du pays d’Apt 2009)

A movie-map set up within a labyrinth of dead-ends that constitutes the city of Algiers, its surroundings and the Algerian society. A movie where young Algerians are trying to speak about the life of abnegation and helplessness.
Filmed in their respective neighbourhoods from Bab-el-Oued in the west to Baïnem on the outskirts, the young people of Algiers talk about the helplessness and self-denial their existence implies. This film unfolds like a map, a topographical study of the dead ends and impasses of Algiers and of Algerian society.