film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Comme si nous attrapions un cobra
© Les Productions de l'œil sauvage
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Ramad Films

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

Comment être journaliste politique quand tout sujet est tabou ? Comment être caricaturiste quand il n’y a plus que des massacres ? Hala Alabdalla avait prévu de longue date un film sur la caricature et le journalisme en Syrie, mais entre-temps sont survenus les événements de 2012.
Comme si nous attrapions un cobra est le fruit d’un tournage impossible, le montage de ce qui reste : d’anciennes images, des rencontres improvisées en Égypte ou à Paris, et les images absentes de la Syrie, que l’on devine derrière Facebook, la lettre d’une amie, un Skype avec une victime. Un film extrêmement fort par son refus de baisser les bras, essentiel par son actualité douloureuse : on a beau savoir, les témoignages directs sont d’une autre portée. (ACO)

Is it possible to be a political journalist when every topic is taboo? A political cartoonist when massacres are the only story? For many years, Hala Alabdalla had been planning a film about political cartoons and journalism in Syria. Then the events of 2012 happened.
Comme si nous attrapions un cobra is the product of an impossible filming process, the result of editing what was left: old images, impromptu meetings in Egypt or Paris, plus absent images of Syria (inferred through Facebook), a letter from a friend, a Skype session with a victim. Thanks to its refusal to capitulate, the film is very powerful and an essential look at painful current events. It’s one thing to know, quite another to hear it straight from the front lines.

Distinctions