film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Le Chant des ondes
© Productions Artifact
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Caroline Martel est décidément l’une des documentaristes les plus mystérieuses et intrigantes du Québec. Six ans après le superbe "Fantôme de l’opératrice", la cinéaste nous propose une plongée au cœur de l’histoire et de l’impact des ondes Martenot. Cet instrument mythique, ancêtre de la musique électronique développé dans les années 1920, continue d’exercer sur les mélomanes une grande fascination. Au gré d’incroyables archives et d’entrevues avec des spécialistes de l’instrument (de l’ondiste québécoise Suzanne Binet-Audet au guitariste Jonny Greenwood, de Radiohead), la cinéaste dépasse la simple description pour s’approcher de la dimension purement sensorielle et presque mystique de ces sons venus d’ailleurs. Une œuvre dont la limpidité cache une complexité rare." (Bruno Dequen)

Caroline Martel is undoubtedly one of Quebec’s most intriguing and mysterious documentary filmmakers. Six years after making the excellent Fantôme de l’opératrice, she now takes us on a fascinating journey through the history and impact of the ondes Martenot – the legendary musical instrument, invented in the 1920s, that is the forerunner to electronic music and an object of continuing fascination for music lovers. With amazing archival footage and interviews with people adept at playing it (from Quebec’s Suzanne Binet-Audet to Radiohead guitarist Jonny Greenwood), the filmmaker goes beyond simple description to get inside the pure sensuality, mysticism and otherworldliness of the instrument’s sounds. A work whose clarity belies uncommon complexity.

Distinctions