film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Mâ le tambour parlant
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Fidèle Toe

IMAGE

Fidèle Toe, Emile Toe

SON

Fidèle Toe

MONTAGE

Fidèle Toe

PRODUCTION / DIFFUSION

Ascuna

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Fidèle Toe

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Burkina Faso | 2013 | 47 minutes | HD
  • Un film de Fidèle Toe

Dans la majorité des ethnies du Burkina Faso, le tam-tam ou tambour parlant régule la vie de la société. Appelé "Dundun" chez les Yoruba, "tama" chez les peules du Mandingue, "lunga" chez les Mossé, "lungaro" chez les Peulhs et "ma" chez les Sanan du Burkina Faso ; Quelles que soient les autres appellations dans l’Afrique de l’Ouest, le tam-tam ou "tambour parlant", demeure l’un des premiers instrument utilisé comme le seul moyen de communication. Comme expression musicale, le tam-tam porte en lui la capacité d’expression des états d’âme et de pensée de notre humanité africaine à travers les différentes sonorités que seuls les initiés et les personnes qui l’utilisent comprennent. "Il y a que moi qui entend cet appel, il y a que moi qui comprend cet appel" (Cf. : Lucie Lachapelle) Les valeurs attachées aux tambours dans les différentes sociétés africaines sont fonctions du contexte de leur utilisation ; soit les événements historiques, généalogiques (les funérailles, les naissances) soit les loisirs… Mais la majorité des utilisateurs ignore comment et avec quelle essence se fabrique le tam-tam. Bakary Toni, griot et fabriquant de tam-tam dans le village de Yaba, province du Nayala au Burkina Faso, nous entraîne dans cet univers des percussions à membranophone. Il transforme un tronc d’arbre mort pour lui redonner une nouvelle vie : celle de tambour parlant