film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Sucre et Caramel : nouvelles énergies et hautes températures
© CNRS CEMHTI
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Philippe Claire

IMAGE

Zacharie Dutertre

SON

Zacharie Dutertre

MONTAGE

Philippe Cognard, Zacharie Dutertre

MUSIQUE ORIGINALE

Philippe Cognard

PRODUCTION / DIFFUSION

CNRS CEMHTI

PARTICIPATION

ArcelorMittal, CNRS, Europlasma, Orléans Technopole, Polytech'Orléans, Université d'Orléans

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

CNRS CEMHTI, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Homo erectus a domestiqué le feu il y a environ 400 000 ans. Ce fut pour l’humanité un formidable moteur d’évolution. Au fil des siècles, cette technique a notamment favorisé la fabrication des premières poteries. L’intervention de l’homme aura cependant été nécessaire, pour que l’alliance de la terre et du feu donne naissance à la céramique, dont la fabrication, au centre des progrès artistiques et économiques, est l’un des plus anciens procédés de transformation des minéraux en objets. La céramique date de 25 000 ans déjà, et pourtant elle ne cesse de nous étonner. Aujourd’hui, la notion de céramique s’est élargie à de nouvelles générations de matériaux, et son utilisation n’est plus limitée aux seuls domaines de la construction et des produits usuels. Elle est extrêmement présente, à divers degrés, dans notre vie quotidienne : informatique, communications, utilisation biomédicale et dans de grands secteurs industriels : techniques liées au nucléaire, applications mécaniques, métallurgie, aéronautique, spatial… Plus récemment, par la mise en œuvre de procédés innovants, les céramiques utilisées en conditions extrêmes de température sont au cœur du développement des nouvelles énergies propres et donc du développement durable. Leurs propriétés exceptionnelles permettent aux nouveaux réacteurs de fonctionner plus longtemps de manière plus fiable et à plus haute température. Il en résulte un meilleur rendement énergétique ainsi qu’une réponse aux contraintes environnementales

Homo erectus tamed fire about 400,000 years ago. It was for mankind a powerful engine of evolution. Over the centuries, this technique has also fostered the production of early pottery. Human intervention, however, has allowed the alliance of clay and fire to give birth to ceramics, whose production, at the heart of artistic and economic progress, is one of the oldest processes for manufacturing objects out of minerals. Ceramics date back to 25,000 years ago, and yet it never ceases to amaze us. Today, the notion of ceramics has expanded to new generations of materials, and its use is not limited to areas such as: construction and everyday life products. It is widespread in varying degrees in our daily lives: computers, communications, biomedical uses, and in several industrial sectors: nuclear engineering applications, metallurgy, aeronautics, space industry... More recently, thanks to the implementation of innovative processes, ceramics used in extreme temperature conditions have significantly contributed to the development of new clean and renewable energy technologies, thus boosting sustainable development. Their unique properties allow new reactors to run longer and more reliably at higher temperatures. This results in better fuel efficiency and provides an appropriate response to environmental stresses.