film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Vue imprenable
Unrestricted View
© Crescendo films
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Les tours de refroidissement des centrales nucléaires sont repérables à des kilomètres à la ronde. Ces aéroréfrigérents qui pompent l’eau des fleuves pour refroidir le cœur des réacteurs sont la partie émergée des centrales. Le film part à la rencontre des habitants riverains qui, depuis leur habitation ou depuis les lieux qui leur sont familiers, à la campagne comme en ville, ont sur les tours de refroidissement une "vue imprenable". Le film s’efforce de saisir la vie qui s’écoule dans son quotidien le plus banal, dont la seule – mais fondamentale – particularité est de se dérouler dans l’ombre d’une centrale nucléaire. Les habitants riverains des deux centrales de Chooz et de Cattenom, dans l’est de la France, livrent leur perception de ce voisinage et nous offrent de partager un peu de leur intimité et de leur histoire. De pavillons en appartements, le long des rivières et des chemins, les territoires se confondent et cette déambulation entraîne le spectateur dans des paysages qui pourraient tout aussi bien être ukrainiens que japonais

The cooling chimneys of nuclear power plants can be seen for miles around. The airborne refrigerators that pump water from rivers to cool the heart of reactors are only the visible tip of power plants. "Unrestricted View" sets out to visit with the people who live near these "monuments" and have an unrestricted view of them, whether from the countryside or cities or whatever place they are most familiar with. The film strives to capture their little-changing daily lives, with the only caveat being that they live in the shadow of a nuclear power plant. The people living around two power plants in particular, at Chooz and Cattenom, in eastern France, discuss these obtrusive neighbours, sharing with us their private lives and personal tales. The regions tend to resemble one another as we visit houses and flats and meander down riversides and country paths, leading the audience through landscapes that could just as well be Ukrainian or Japanese.

Distinctions