film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Revenants - La Diaspora du vaudou en Afrique
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Charles Najman

AUTEUR(S)

Lilas Desquiron

PRODUCTION / DIFFUSION

Sertis Productions, Office de radiodiffusion béninois

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Sertis Productions, Institut français. Département Cinéma (Cinémathèque Afrique)

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le Festival "Ouidah 92", a été l'occasion d'un film unique : le retour à Ouidah, ville sacrée du vaudou africain, de ses enfants dispersés par l'esclavage sur le continent américain. Le Bénin a tenu en effet à retrouver en terre africaine la diaspora, sa diaspora noire, autour de l'un des éléments inestimables et vigoureux de leur patrimoine commun : la religion vaudou, née au Bénin et qui s'est perpétuée dans le Nouveau Monde. L'occasion exceptionnelle aussi d'aborder le sujet tabou de l'esclavage. On entend alors les mots : culpabilité, remords, pardon... Des mots clés définissent ce film : Rencontre - Dialogue - Émotion.

The Ouidah Festival was the inspiration for a unique film : the return to Ouidah, sacred African voodoo town, of its children scattered on to the American continent through slavery. The Festival is indeed an important occasion for Benin : to welcome on African soil the diaspora, its black diaspora, and to reunite it around one of the central elements of its common patrimony - voodoo : a religion born in Benin and perpetuated in the New World after the great slave deportation. This is also the time to grapple with slavery's taboo subject. We heard words of guilt, remorse, forgiveness... Three key words define this film : Confrontation - Dialogue - Emotion.