film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Gens du sucre - Morceaux d'histoires
© Oh les films !
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Oh les films !

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

"Introduite sous le Premier Empire en réaction au blocus anglais, la culture de la betterave sucrière a profondément transformé le paysage naturel et humain du nord de la France. Elle a propulsé les paysans picards dans l’univers industriel et attiré de nombreux travailleurs étrangers. Les dernières générations ont vu les entreprises familiales disparaître au profit de mastodontes industriels et les banquiers en prendre le contrôle.
Petite-fille d’une paysanne polonaise arrivée dans l’entre-deux-guerres, Delphine Moreau s’attache, à partir d’entretiens individuels ou collectifs et de nombreux documents d’archives, à faire revivre la mémoire des ouvriers et des patrons au cours du dernier demi-siècle écoulé. Filles et garçons entraient avant 14 ans à l’usine et toute leur existence - scolarité, logement et loisirs sportifs compris - se déroulait dans son orbite. Les hommes pouvaient espérer acquérir des qualifications et des promotions, les femmes stagnaient dans des tâches répétitives. Quant aux patrons, héritiers de dynasties qui cumulaient localement pouvoirs économique, politique (maires et souvent députés) et médiatique (patrons de journaux), ils faisaient régner un strict ordre patriarcal. Celui-ci fut ébranlé après 1968 par l’implantation de syndicats et disparut tout à fait dans les années 1990 avec la financiarisation de toute la filière sucrière."
(Eva Ségal)

Distinctions