film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
André Robillard, en chemin
© Libre Cours
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En 1964, André Robillard s’est mis à fabriquer des fusils avec des matériaux de récupération ramassés au hasard de ses promenades dans l’hôpital psychiatrique où il vivait. Intrigué, son docteur envoya un de ces fusils à Jean Dubuffet, pour la collection d’Art Brut que celui-ci constituait en marge de la création artistique reconnue. Aujourd’hui, à quatre-vingts ans, s’il est devenu un artiste internationalement reconnu, André Robillard est aussi l’un des plus anciens patients de l’Hôpital Spécialisé en France. Il est entré à "l’asile", comme on disait alors, à l’âge de huit ans, en 1939, et y a vécu depuis, pendant soixante-dix ans, dans le même hôpital, où il fut témoin de toute l’histoire de la psychiatrie.

Distinctions
  • 2014 : Images en bibliothèques - Paris (France) - Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques
  • 2014 : Scam - Paris (France) - Étoile de la Scam
  • 2013 : Traces de Vies - Clermont-Ferrand (France) - Sélection catégorie "film professionnel"