film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Deklica In Drevo
A Girl and A Tree
© Gustav Film
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Vlado Skafar

IMAGE

Marko Brdar

SON

Julij Zornik

MONTAGE

Vlado Skafar

PRODUCTION / DIFFUSION

Gustav Film

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Gustav Film

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

L’été, un pré envahi de fleurs. Enveloppée du murmure des oiseaux et des grillons, une femme âgée raconte sa vie. Son enfance heureuse, la scène où elle a fait carrière, les moments tristes et ceux de joie sincère. Tel est le destin, banal, exceptionnel, de Stefka Drolc. Son amie de cœur, Ivanka Mezan, la rejoint près d’un arbre au pied duquel toutes deux, actrices légendaires du théâtre Slovène, s’installent pour un pique-nique qui se prolonge au fil de leurs paroles, d’une infinie douceur. Avec ce film en projet au FIDLab 2011, Vlado Skafar reste fidèle à sa réputation de chevalier solitaire. Il ne craint pas le symbolisme, s’attardant en d’élégants panoramiques sur une page tournée, sur une fleur séchée au milieu d’un livre, sur les rides d’un visage penché contre le rugueux d’une écorce — comme pour récuser la mort qui approche. Une vanité ? Certes pas, la vie déborde. Autant dans les récits que dans l’image baignée de soleil, dans l’amour qui unit les deux femmes, dans la nature qui les entoure et où elles finissent par se fondre. Le temps, voilà leur matière commune. L’épaisseur que Skafar fait surgir en de lents fondus enchaînés — rien de moins que celle de l’existence, et que la parole tente de retenir. Voilà ce que ce film, miraculeusement, capture. Le décor champêtre se dévoile alors pour ce qu’il est — une scène de théâtre — sur laquelle nos deux actrices jouent leur plus grand rôle. (Céline Guénot, FID 2013

Summertime, a meadow covered with flowers. Wrapped in the rustle of birds and crickets, an old woman tells us about her life. Her happy childhood, her career on stage, moments of sadness or heartfelt joy. Such is the common, exceptional fate of Stefka Drolc. Her dear friend, Ivanka Mezan, joins her next to a tree under which the two legendary actresses of the Slovenian stage settle for a picnic that stretches along the thread of their infinitely sweet talk. With this 2011 FIDLab project, Vlado Skafar lives up to his reputation as a lone knight. He doesn’t shy away from symbolism, using elegant pan shots to linger on a page being turned, a dried flower in the middle of a book, the wrinkles on a face leaning against the rough bark of a tree — as if to putt off impending death. Like a vanitas painting? Certainly not, since the film is bursting with life. It prevails in the stories, in the sunbathed frames, in the love these women share, and in the nature that surrounds them, to such an extent that they end up melting into it. Time is their common material. The depth that Skafar creates with slow fade-outs is the very depth of existence itself, to which speech is trying to hold on. This, the film captures miraculously. The pastoral setting finally reveals its true nature as a stage for the actresses to play their biggest part. (Céline Guénot, FID 2013

Distinctions