film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Joseph Plateau, théoricien de l'animation
© Sodep / Sofidoc / Seuil audiovisuel
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Françoise Levie, Pierre Levie, Jean Marie Bertrand

IMAGE

Michel Baudour, Philippe Tisserant, Paul Defru

SON

Alain Pierre

MUSIQUE ORIGINALE

Alain Pierre

PRODUCTION / DIFFUSION

Sodep, Sofidoc, Seuil audiovisuel

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Archives françaises du film - CNC

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Au dix-neuvième siècle, le Bruxellois Joseph Plateau fait faire un pas décisif à la représentation animée, sur la base de ses recherches en optique. Stroboscopie, formation et déformation des images, colorimétrie et photométrie le passionnent. Il découvre la synthèse du mouvement et invente le Fantascope — ou Phénakistiscope — en 1834. Le peintre Jean-Baptiste Madou l’assiste et sera le premier dessinateur de bandes animées. À sa suite, l’Anglais Horner lance le Dédaleum, futur Zootrope. Von Uchatius, Marey, Muybridge, Edison et Auguste et Louis Lumière poursuivent les recherches qui débouchent sur l’obturateur de l’appareil de projection.

In the nineteenth century, Joseph Plateau from Brussels made the moving images progress in a decisive way with his research into optical. He was passionately fond of stroboscope, formation and distortion of images, colormetry and photometry. In 1834, Plateau discovered persistence of vision and created the Fantascope (or Phénakistiscope). The painter Jean-Baptiste Madou worked with him and became the first drawer of animated strips. Then the Englishman Horner invented the Dedaleum, later known as Zootrope. Von Uchatius, Marey, Muybridge, Edison and Lumière followed Plateau’s traces until the shutter became evident.

À propos du film