film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
L'Histoire d'espoir de la résistante armée Sarah Goldberg
© Irdecof Productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Patricia Niedzwiecki

PRODUCTION / DIFFUSION

Irdecof Productions

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Irdecof Productions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Sarah Goldberg naît le 1er janvier 1921, trois ans après l'armistice de la 1e guerre mondiale. Dans la 1e partie de ce 6e film de la collection "Les trous de la mémoire" de Patricia Niedzwiecki, Sarah Goldberg nous confie son émouvant témoignage héroïque de femme de la Résistance de la première heure. Traçant le portrait de la Résistante belge Sarah Goldberg, la réalisatrice part avec elle à la recherche du pire, et du meilleur en nous. Rescapée de l'antre exterminateur nazi d'Auschwitz Birkenau, Sarah Goldberg a en effet voulu consacrer sa vie et ses œuvres aux autres victimes contemporaines des génocides et des injustices sociales de ces "petits tas de secrets" dénoncés par André Malraux. Jour après jour, Sarah Goldberg suivra fidèlement et sans faille le fil conducteur de sa vie ultérieure : "Ne pas oublier ... Dire aux jeunes". Pour les 10 ans de sa mort, la Commune de Woluwé-Saint-Lambert lui rend hommage en inaugurant l’Allée Sarah Goldberg le 7 juin 2013. Nous y étions, en compagnie de ses proches et de toutes celles et ceux qui ne l’oublient pas, ne l’oublieront jamais

Sarah Goldberg was born on 1st January 1921, i.e. three years after the WW1 Armistice. In the 1st part of the 6th film in the series "The Gaps of Memory" by Patricia Niedzwiecki, Sarah Goldberg entrusts us with her moving testimony and heroic destiny for she immediately enrolled in the Resistance when WW2 broke out. Sarah Goldberg's odyssey leads us in a search for the worst and the best in us. As a survivor of the nazi inferno of Auschwitz Birkenau, Sarah Goldberg has always wanted to dedicate her life and deeds to the other contemporary victims of genocides and social injustice perpetrated by these "little heaps of secrets" described by André Malraux. Day after day, Sarah Goldberg followed this path so as we "never forget ... and tell the world". To celebrate the 10th anniversary of her death the Brussels City of Woluwé-Saint-Lambert built an Alley: the Sarah Goldberg Alley on 7th June, 2013. We were there together with her family and all the people who will always remember her and never forget her.