film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Sur les toits - Hiver 1972 : mutineries dans les prisons françaises
© Film Furax
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Nicolas Drolc

IMAGE

Baptiste Cozuppoli, Nicolas Drolc, Emilie Salquebre

SON

Pierre Pinteaux

MONTAGE

Nicolas Drolc

PRODUCTION / DIFFUSION

Les Films Furax

PARTICIPATION

Envie d'agir, Défi Jeunes, Ville de Nancy

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Les Mutins de Pangée, Slowboat Films, ADAV, La Maison du doc, Les Mutins de Pangée, Les Mutins de Pangée

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Que s'est-il passé dans les prisons françaises entre septembre 1971 et la fin de l'année 1972 ? En réponse aux conditions inhumaines que leur fait subir l'administration pénitentiaire, les détenus déclenchent des révoltes collectives. Pour la première fois en France des prisonniers prennent le contrôle de leurs prisons, occupent les toits et communiquent leurs revendications en s'adressant à la foule. Sur 35 mutineries répertoriées, deux vont marquer l'opinion : la première à lieu à la centrale de Toul, en Meurthe-et-Moselle, au début du mois de décembre 1971 la deuxième éclate à peine un mois plus tard et 40 kilomètres plus loin, à la maison d'arrêt Charles III, en plein centre de la ville de Nancy. 40 ans plus tard ce film dépoussière cette page méconnue de l'histoire des luttes sociales. En compagnie de ceux qui ont vécu, déclenché, réprimé et défendu ces révoltes : Les mutins de la prison de Nancy, un ancien surveillant de la prison de Toul, le ténor du barreau Maître Henri Leclerc, le sociologue Daniel Defert, et l'ancien détenu, écrivain et militant Serge Livrozet

What exactly occurred in French prisons between September 1971 and the end of 1972? For the very first time in French history, prison inmates collectively initiated prison revolts that lead to a take over of their prisons, to the occupying of prison roof tops and to the direct communication of their demands to the public. During that time over 35 listed mutinies occurred, two of which left a mark on the collective consciousness in France. The first mutiny took place in Toul, in North East France in early September of 1971. The second mutiny broke out about a month later and 40 kilometres away from Toul, in the prison of Nancy, in the heart of downtown. Now, 40 years later this film dusts off that long-forgotten page of social struggle, by putting in the limelight those who lived it, initiated it, repressed and supported this movement of revolts: The Mutineers of Nancy's prison, a prison warden from Toul, leading lawyer Henri Leclerc, sociologist Daniel Defert and ex-convict, writer and political activist Serge Livrozet

Distinctions