film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Illustre et inconnu - Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre
© Ladybirds Films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-Pierre Devillers, Pierre Pochart

IMAGE

Emilie Aujé, Stéphane Bion

SON

Nicolas Bassellin, Patrick Mauroy

MONTAGE

Arnaud Catherine, Virginie Parrot

PRODUCTION / DIFFUSION

Ladybirds Films

PARTICIPATION

Angoa-Agicoa, CNC. COSIP, France 3, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Wide House, ADAV

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

À l’aube de la seconde Guerre Mondiale, un groupe de résistants et de passionnés d’art organise l’exfiltration rocambolesque des chefs-d’oeuvre du Musée du Louvre afin de les soustraire aux Nazis. Celui qui dirige l’opération est Jacques Jaujard, le directeur du Louvre, un homme qui a marqué son époque par sa personnalité hors norme et son amour de l'Art. C’est paradoxalement un haut fonctionnaire pur jus, un grand commis de l'État qui met sa connaissance des rouages du système, son sens stratège et son incroyable audace au service d'une cause universelle : sauver le patrimoine national. L'épopée de Jaujard, c’est la grande évasion de milliers de chefs d’œuvres en péril et un visage inédit de la résistance française. Le film raconte ce chapitre essentiel et méconnu de notre Histoire, en conjuguant entretiens, archives rares, dont les cahiers personnels de Jaujard, et une narration dynamique. Des séquences d’animation du protagoniste seront incrustées dans des archives et des séquences tournées in situ. Cette forme de représentation est en adéquation avec l’élégance d’un héros très discret qui, comme tous les discrets, a su rester hors champ.

At the dawn of World War II, a resistance group organizes an incredible exfiltration of masterpieces from the Louvre Museum to save it off the Nazis’ hands. The man leading the operation is Jacques Jaujard, the Louvre Museum’s director. Jaujard had an extraordinary personality and was madly in love with art. Although he was a devoted servant of the State, he used his knowledge of the system and his audacity to serve a universal cause: saving the world heritage. The film talks about this important chapter of history combining interviews, rare footage (including Jaujard’s notebook), supported by a dynamic narration, animated sequences of the protagonists embedded in archives and footage shot in situ. This form is in ad equation with our heroes’ elegance who remained until now in the shadow.

Distinctions