film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Tangka
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Xiaoling Zhu

AUTEUR(S)

Simon Pradinas

PRODUCTION / DIFFUSION

Vidéo de poche

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Vidéo de poche, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Vidéo de poche

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • France | 1997 | 26 minutes | Beta numérique
  • Un film de Xiaoling Zhu

Tsaïdan vit sur un haut plateau au nord-est du Tibet à 4 000 mètres d'altitude, il veut offrir à son père un "tangka". Les tangkas sont des peintures sacrées traditionnelles qui représentent des divinités, sortes de porte-bonheur qui protègent contre les mauvais esprits. Il se rend à Rebkong, la cité des peintres, l'un des berceaux de l'art tibétain du XIVe siècle. Les moines, peintres ou sculpteurs, du grand monastère bouddhiste continuent la tradition après l'interruption pendant les années noires de l'invasion chinoise suivie de son cortège de répressions. Tsaïdan réussit à se procurer un tangka représentant Sridevi, la divinité protectrice de la loi, une des préférées des nomades. Et c'est le retour...

Tsaïdan lives on a high plateau in North-East Tibet at an altitude of 4,000 metres. He wants to give his father a "tangka". Tangkas are traditional sacred paintings which represent divinities, a sort of lucky charm which protects against evil spirits. He goes to Rebkong, the city of painters, one of the cradles of 14th century Tibetan art. The monks, painters or sculptors, of the great Buddhist monastery continue the tradition after the interruption of the dark years of Chinese invasion and all the subsequent repression. Tsaïdan manages to get a tangka representing Sridevi, the divinity that protects the law, one of the nomads' favourites. And then it is time to go back...