film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Música para Después de un Asalto
Du braquage au violon
Music after a Robbery
© En la Linea
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Samuel Guzmán Cuevas

AUTEUR(S)

Juan Guzmán Cuevas

IMAGE

Hugo Gúzman

MONTAGE

Samuel Guzmán Cuevas

PRODUCTION / DIFFUSION

En la Linea

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Editions CMDE, ADAV, La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0005-1E2E-0000-U-0000-0000-L
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Música para después de un asalto est un documentaire sur des musiciens détenus dans cinq prisons de Mexico D.F (Distrito Federal) ainsi qu'un musicien ex-détenu (un trompettiste renommé). La musique joue un rôle déterminant dans leur réclusion et leur quête de liberté. Le film nous montre comment ils composent, donnent des cours, jouent ou apprennent à jouer un instrument. La musique est au cœur de leur vie. En liberté ou en détention, elle leur permet de gagner leur vie. Rock, Rap, Ranchera, Salsa : tous les genres composés en prison sont "Canero" (vient de "la cana", la prison en argot mexicain). Ce langage règne à l'intérieur et nous révèle la quotidienneté des artistes en prison.
Le documentaire a été tourné dans cinq prisons de Mexico. Les réalisateurs suivent sept protagonistes, détenus ou ex-détenus, qui partagent la passion de la musique. Quelle place occupe cet art dans leur expérience de détention ? À travers la narration des détenus, nous suivons des parcours différents et recomposons au fil des histoires l'image de la prison, les motifs qui attisent cette passion musicale : l'espoir de la liberté et l'art comme forme d'évasion

Music after a robbery is a documentary about musicians in custody and one ex-convict, in five prisons of Mexico city. The music is the stand of their lifes in jail, and in their freedom. Each genre of music created in jail is called Canero, this is the language that shows us the every day's life of the musicians in prison.

Distinctions