film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
300 Hommes
© Les Films de l'air
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Sophie Dulac Distribution

  • DVD en vente sur :

    Blaq out

  • Visionner sur

    Universciné

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

    + Images de la Culture
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

Des hommes entre eux. Des hommes qui n'ont plus tous ces attributs matériels que sont le logement, le travail ou la voiture pour se différencier des autres et habiter le monde. Des hommes n'ayant en commun que le manque et qui, pour cette raison, doivent se côtoyer chaque jour dans un centre d'hébergement d'urgence. 300 Hommes se déploie dans la nuit de Saint Jean de Dieu à Marseille. Le centre recueille et enferme trois cents sans-abri tous les soirs pendant l'hiver. Ce documentaire n'est pas la description ni la chronique de la vie d'un foyer. Il est le portrait d'une humanité réduite à son essence, à qui il ne reste plus que la parole, l'humour, la colère ou la folie pour affirmer qu'elle existe toujours. Dans la maison des hommes, on rêve d'ailleurs, on rêverait de sortir de l'urgence. On attend Godot.

Daily life in a Marseille overnight shelter. Caught between last-resort solutions and feeling trapped, three hundred men try to thwart urgency. This immersion in an overnight shelter in Marseille immediately focuses on the doorstep - the door being the nerve centre of this winter shelter for the homeless. A timetable to respect, fighting and alcohol forbidden, a symbolic euro to pay at the desk, the breakfast voucher… A set of rules that many see as structuring rather than almost prisonlike. There is a striking contrast between the moments spent in prayer by the director of the Centre Saint Jean de Dieu and the somewhat loud-mouthed energy he deploys when having the floors disinfected. Starting more from the management’s perspective - doors, walls and staff -, the film soon shifts to the shared sociability of three hundred men, some astonishingly young, who talk about cinema, vocational training, a liking for proverbs or support for the Society for the Protection of Animals.

Sortie en salles
  • Le 25 Mars 2015
Distinctions