film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Donne-moi des pieds pour danser
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Claude-Pierre Chavanon

PRODUCTION / DIFFUSION

Octogone Productions, Dérives, Huit Mont Blanc, RFO, RTBF - Radio Télévision Belge Francophone, TV Guinée-Bissau

PARTICIPATION

CNC

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

CNRS Images, Octogone Productions, ADAV, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Donne-moi des pieds pour danser" est le début d'un chant des femmes Bijogo lors des cérémonies d'initiation : un appel à l'esprit pour obtenir l'énergie suffisante pour danser et pour vivre. Ce film nous plonge dans la vie du peuple des Bijogo qui vit sur l'archipel au large de la Guinée-Bissau. Peu touchés par la civilisation portugaise, les Bijogo continuent à vivre dans une société très traditionnelle, découpée en classes d'âges, où les plus jeunes travaillent pour les plus âgés, et dont l'économie est fondée sur la monoculture du riz à la saison des pluies. D'un côté, ces traditions ont conservé des danses, des rituels, des masques sans égal. D'un autre côté, les jeunes, les femmes essaient de trouver des solutions pour contourner la tradition et gagner dix ans sur le processus des initiations, ou pour trouver d'autres solutions au riz en organisant des jardins potagers et en apprenant aux femmes les rudiments de la culture et les bienfaits des légumes. Ce film examine les deux aspects de la tradition et de l'ouverture à l'avenir. Existe en 26 min

"Give me feet to dance" is the beginning of a Bijogo women's song for initiation ceremonies. In other words, they call their mind in order to have the spirit to dance and live too. With this film, we get in the Bijogo life. This people lives on an archipelago in Guinea Bissau. The Bijogo have been separed by the Portuguese colonies, so now they still live like traditional societies. We observe age classes, with the youth working for the elders. Economy basis is the monoculture of rice, at the raining season. The traditions have conserved dances, rituals and masks. On an other side, the young people and the women try to find solutions to go round the tradition and to spare time on the process of initiations. Or they want to diversify growing, they organize vegetable gardens and teaches the other women, who just know rice, the kindness of vegetables. The film gives us two sides of Bijogo's world. Available in 26 min.