film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Kamlahari - L'Enfance volée du Népal
Kamlahari - Nepal's Stolen Childhood
© Interscoop
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Christoph Schwaiger

AUTEUR(S)

Nathalie Engelhardt-Schwaiger

IMAGE

Philippe Crnogorac, Christoph Schwaiger

MONTAGE

Delphine Piau

PRODUCTION / DIFFUSION

TV5 Monde, ARTE Allemagne, Interscoop, Tapiofilms

PARTICIPATION

CNC. COSIP

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Jukurpa média, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Nous sommes entre le massif himalayen et la plaine du Gange. Plus exactement sur les terres fertiles de la région du Teraï au Népal. La beauté de ces vastes plaines de l’ouest détonne avec la grande pauvreté qui touche ses habitants, les Tharu.
C’est dans cette région du Népal, pays aux multiples contrastes, que Christoph Schwaiger a découvert le sort tragique des jeunes filles népalaises. Vendues comme esclaves par leur famille, ces petites filles appelées Kamlahari, sont envoyées pour travailler en tant qu’employées de maison dans des ménages aisés. Privées de leur enfance, de leurs proches et d’éducation, elles sont condamnées par les traditions à servir de main d’œuvre bon marché, parfois dès l’âge de cinq ans. Parmi ces milliers de jeunes filles asservies, une voix s’est élevée, celle d’Urmila Chaudari, qui a décidé de se battre contre ces coutumes ancestrales.
Bouleversés par cette forme d’esclavage moderne et impressionnés par le courage d’Urmila, Nathalie Schwaiger a décidé d’en écrire un livre, "Sklavenkind" (un grand succès en Allemagne) et Christoph Schwaiger d’en faire un film. Ce documentaire de 52 minutes raconte l’histoire de ces filles enchaînées par les traditions et le combat d’une femme, Urmila, qui se démène pour les libérer.

The story takes place somewhere between the Himalayan range and the Gangetic plain: to be more precise, on the fertile lands of the Teraï region in Nepal. The beauty of the landscape in these vast Western plains clashes with the great poverty of the inhabitants: the Tharu. In this region of Nepal, a country of deep contrasts, Christoph Schwaiger discovered the tragic fate of young Nepalese girls. Their families sell the little girls, called the Kamlahari, as slaves and they are sent off to work as housemaids for wealthy families. Deprived of a childhood, family and education, tradition condemns them to a life of servitude; sometimes as early as at the age of five. One voice rises above the crowd of thousands of enslaved girls: Urmila Chaudari, who has decided to fight these ancestral traditions.