film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Espace
The Space
© Eléonor Gilbert
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Les Films-cabanes, Agence du court métrage

  • L’Agence du court métrage, association régie par la loi de 1901 et fondée en 1983, est née de la volonté de nombreux professionels (réalisateurs, producteurs, distributeurs, exploitants) de promouvoir et développer la diffusion des films courts.
  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film appartenant au catalogue national de films documentaires pour les bibliothèques publiques de la Bpi, en prêt et consultation gratuits dans les bibliothèques de ce réseau.

À l'aide d'un croquis, une petite fille explique comment l'espace et les jeux se répartissent lors de la récréation, en particulier entre les garçons et les filles, et en quoi cela lui pose un problème au quotidien. Malgré ses différentes tentatives pour régler ce problème, elle ne trouve pas de solutions, ceci d'autant plus qu'il passe inaperçu pour les autres, enfants comme adultes, qui ne semblent pas être concernés. On découvre alors les subtilités d'une géopolitique de l'espace public à l'échelle d'une cour d'école.

"The boys won’t let us play football at school." Paper and pencil to hand, a young girl details how the games are shared out in her schoolyard. She constantly reconfigures her sketch, demarcating the different zones of exclusion, big squares, small circles, sports enclaves to be circumvented: all of them are limits that the boys repeatedly overstep. On a daily basis, the problem is increasingly widespread as a dynamic working between genders, with the schoolyard its microcosm. A territorial war? More like an occupation, and one that seems to bother hardly anyone except the young girl bearing witness and who loves football. Soon, we notice that the girls are not only assigned to the smallest areas of the schoolyard, but also required to remain invisible. The sequence shot of the first part cedes to the editing, once it is clear that all possible solutions have, worryingly, been exhausted and the drawing is saturated. The cut to black mid-film functions as a breathing space. The impulse to continue comes first from behind the camera – "And you, do you really want to play football?" Yet, even when the filmmaker asks questions out-of-frame, she never poses as a guide or counsellor. Doubtless, the answer can only come from inside the field, and will perhaps require several successive labyrinths. (Charlotte Garson

Distinctions