film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Holodomor, le génocide oublié
Holodomor, the Forgotten Genocide
© InSitu Production
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Bénédicte Banet

IMAGE

Bénédicte Banet

SON

Jorge Maroto de la Fuente

MONTAGE

Bénédicte Banet

MUSIQUE ORIGINALE

Michel Magnien

PRODUCTION / DIFFUSION

InSitu Production

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Lukarn, ADAV, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Distributeur(s) :

    Lukarn

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

Dans les années 1932-1933, l’Etat soviétique dirigé par Staline organise une famine artificielle en Ukraine, le Holodomor, littéralement "extermination par la faim" dans l'indifférence du monde entier, 6 millions de victimes y trouvent la mort.
À travers les récits de survivants et les interviews de personnalités françaises et ukrainiennes (historiens, philosophes, hommes politiques…),
Holodomor, le génocide oublié témoigne des moyens mis en place par l’Etat soviétique pour affamer volontairement des familles paysannes entières, et des raisons de Staline pour briser l’esprit d’indépendance ukrainien. Il montre comment Staline a réussi à éliminer pratiquement toute trace physique et humaine de ce qui a été un véritable génocide, le premier perpétré dans un pays en paix.

In 1932 and1933, Stalin’s Soviet state provoked a man-made famine in Ukraine, The Holodomor, meaning "death inflicted by starvation". An indifferent world looked on as 6 million people died of hunger.
Through accounts by survivors and interviews with French and Ukrainian historians, philosophers and politicians, Holodomor, the Forgotten Genocide tells of the measures introduced by the Soviet state to voluntarily starve entire families of peasants, and Stalin’s reasons for breaking the spirit of Ukrainian independence. It shows how Stalin succeeded in eliminating practially every physical and human trace of what had been a true genocide; an unprecedented attack on a country during peacetime.