film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Des hommes et des bêtes - Demain cessera-t-on d'élever des animaux pour manger leur chair ?
© Faits un vœu / CNRS Images
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

La question animale se pose actuellement dans les sociétés occidentales où la viande suscite beaucoup de passions. L'élevage devenu industrie est dénigré, la mort des bêtes est taboue, les professionnels de la viande sont criminalisés. Notre rapport aux animaux domestiques s'est modifié avec l'urbanisation et les changements de modes de vie. Elever des animaux pour manger leur chair n'est plus "évident" ou "naturel". La voie est ouverte pour la promotion d'une viande cultivée en laboratoire ou imprimée en 3D, de même apparence, produite sans effusion de sang, A travers les portraits de faiseurs de viandes, ce film témoigne de la mutation d’un aliment fondateur de l'humanité. Qu'est devenue la viande, cet aliment signe de richesse qui liait les hommes aux animaux, qui liait les hommes entre eux ? Des scientifiques rappellent que l'histoire de l'humanité s’est construite avec les animaux, se questionnent et questionnent aujourd'hui ce lien établi depuis 3 millions d'années entre les hommes et les animaux.

Eat meat arouses sharp passion in western society. Cattle breeding is run down, slaughterhouses are shrouded in taboo and the people working in this industry can be seen as criminals. Relationship between men and animals has been redefined by urban setting and by our way of life. Raising animals for their meat is no longer « self-evident » or « natural ». The way is open now for the promotion of meat produced in a laboratory or printed in 3 D, without any bloodshed. What has become of this food, regarded as a sign of wealth, which used to link men to animals and men among themselves? Through the portraits of meat producers, this film charts the profound change of a type of food at the origin of mankind. Scientists question themselves and challenge this link which has been established between men and animals for 3 million years.

Distinctions