film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
La Capture - En compagnie de Pierre Bergounioux
© La Huit Production / Fotogram / Bright Photon
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    La Huit Distribution, Documentaire sur grand écran

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la Culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

Pierre Bergounioux est l’un des écrivains majeurs de notre temps. Si son œuvre a une portée universelle, elle a aussi ses territoires privilégiés : l’histoire et la littérature, la mémoire et l’écriture, l’enfance et la Corrèze. Une parole, donc, mais aussi un corps - noueux, vibrant, "giacomettien". Dévoré de passions : Pierre collecte avec une égale férocité les choses et les mots pour les dire, la ferraille, les insectes,tout. Il y a six mois, nous sommes partis ensemble sur le plateau de Millevaches. Je lui avais demandé d’y capturer pour nous ses insectes préférés : un scarabée, un papillon, des hoplies… Nous avions dix jours. C’était le mois de juin, il aurait dû faire beau, les insectes auraient dû pulluler. Mais ç’aurait été trop beau, trop facile. Ce n’aurait pas été le plateau. Ce n’aurait pas été Pierre.

Pierre Bergounioux is one of the major writers of our time. If his work has a worldwide impact, it also has its privileged domains: history and literature, remembering and writing, childhood and the Corrèze. A voice, indeed, but also a body – gnarled but stirring, like one of Giacometti’s sculpture. Devoured with passions, Pierre is a man who fiercely gathers things, scrap iron, insects, everything, and a man who collects words to tell us about it with the same intensity. Six months ago, together we left for the plateau of Millevaches. I had asked him to catch his favourite insects for us: a beetle, a butterfly and "hoplies"… We had ten days. It was in June, normally it would have been sunny days, abounding with insects. But it would have been too great, too easy. It wouldn’t have been the plateau. It wouldn’t have been Pierre.

Distinctions