film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Renée R. : lettres retrouvées
© Airelles Production
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Lisa Reboulleau

SON

Arno Ledoux

MONTAGE

Elsa Jonquet

PRODUCTION / DIFFUSION

Airelles Production, INA (Institut National de l'Audiovisuel)

PARTICIPATION

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Airelles Production, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Airelles Production

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus

Novembre 1958, une femme perdue dans une ville qu’elle ne connaît pas. Elle entame une correspondance avec ses proches sans savoir qu’elle écrit le roman de la dernière année de sa vie. Septembre 2010, dans une malle du grenier de ma maison de famille, je retrouve ses lettres, et des bobines de film qui sentent la poussière. Je la vois se battre avec courage et sombrer dans la solitude, se relever et tomber de nouveau, mourir. Renée R. devient alors un véritable personnage tragique, fantasmée par une Anna Karénine ou une Emma Bovary. Ce film raconte sa tragédie, celle d’une femme profonde et complexe, héroïne romantique qui meurt d’amour et femme moderne qui s’émancipe.

"October 1958, a woman lost in a city she doesn’t know engage in a correspondence with her close relations, unaware that she is writing the novel of the last year of her life. September 2010, in a trunk of the family house’s attic, I find letters and rolls of film. I can see her fight bravely, sink into loneliness, get back on her feet and fall again, and finally die. Renée R., an heroine who dies of love and a modern emancipating woman, becomes the character of the film of her life." (LR, FIDMarseille 2014)

Distinctions