film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Les Clés de Mauzac
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Carole Roussopoulos

MONTAGE

Carole Roussopoulos, Florence Fradelizi

PRODUCTION / DIFFUSION

Vidéo Out

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Centre audiovisuel Simone de Beauvoir

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Un nouveau Centre de détention, construit en 1985, a ouvert en 1986 à Mauzac (Dordogne). Sa capacité d’accueil est de 240 détenus. Près d'une ancienne poudrière de l'armée située entre Bergerac et Périgueux, elle-même transformée en camp de détention où ont été internés essentiellement des prisonniers politiques, sa conception et son fonctionnement sont novateurs. La peine est considérée comme ce qu'elle doit être : une privation de liberté, et pas une suite d'humiliations assorties de conditions de vie dégradantes. Les détenus peuvent travailler à l'extérieur, essentiellement dans l'agriculture, avoir des activités sportives ou intellectuelles, s'isoler dans leur cellule...
Des détenus, des surveillants et les membres de la direction parlent du travail sur l’exploitation agricole et les chantiers extérieurs, de l’organisation de l’espace en unités d’habitation, de l’affectation par affinité des détenus qui, ayant la clef de leur cellule, circulent librement dans la journée. Les détenus qui ont l'expérience de Maisons d'arrêts témoignent de la différence des conditions de détention et se déclarent mieux préparés à retrouver une vie sociale à la sortie.
On apprend aussi, de la bouche des responsables, que le coût de construction de ce type de lieu d'incarcération... revient moins cher que celle de prisons traditionnelles...

A new prison at Mauzac (Dordogne), built in 1985, opens in 1986. It is designed for 240 prisoners. Its concept and modus operandi are inspired by the liberal tradition of the old Mauzac camp to which it is linked by a bridge.