film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
L'Affaire Dubuffet
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Cécile Déroudille

PRODUCTION / DIFFUSION

Kuzck et Cappuro production

PARTICIPATION

Musée des beaux-arts de Lyon, Ville de Lyon

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Kuzck et Cappuro production, Agence du court métrage, ADAV, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Kuzck et Cappuro production, Agence du court métrage

  • L’Agence du court métrage, association régie par la loi de 1901 et fondée en 1983, est née de la volonté de nombreux professionels (réalisateurs, producteurs, distributeurs, exploitants) de promouvoir et développer la diffusion des films courts.
  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

"L'Affaire Dubuffet" raconte le combat acharné d'un critique d'art, René Déroudille, pour que le musée des beaux-arts de Lyon achète un tableau de Jean Dubuffet en 1956, époque où aucun musée français n'a encore osé franchir ce pas. L'histoire, riche en rebondissements, est racontée à travers la passionnante correspondance croisée entre René Déroudille, Jean Dubuffet et Philippe Dereux, à cette époque, l'intermédiaire entre le critique d'art et l'artiste. Si le tableau de Dubuffet, le "Paysage blond", est au centre de toute l'affaire, il partage bien le rôle du héros avec les trois autres protagonistes.

"The Dubuffet Case" tells the story of art critic René Déroudille's struggle to convince the Lyon Fine Arts Museum (France) to buy a Jean Dubuffet painting. Although known around the world, no French Museum had yet dared to acquire any of Dubuffet's work. The twisting suspenful drama is told through the fascinating correspondence between Jean Dubuffet, René Déroudille and collage artist Philippe Dereux, intermediary between the painter and the art critic at the time.