film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Filmer obstinément, rencontre avec Patricio Guzman
© Ina DPCR
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 2014 | 100 minutes | HD
  • Un film de Boris Nicot

Un portrait du cinéaste Patricio Guzman. Le film propose un voyage à travers son cinéma, marqué par l'Histoire récente de son pays le Chili. De La Bataille du Chili, monument du cinéma direct retraçant les derniers mois de Salvador Allende et de l'Unité Populaire chilienne, au Bouton de Nacre, projet en chantier filmé ici dans sa genèse, Patricio Guzman se dévoile et dévoile sa vision du cinéma :
"Je peux raconter Nostalgie de la lumière en quatre phrases. Mais le film dure 90 minutes. Il y a de longs moments durant lesquels il faut décrire, et décrire, c'est faire surgir quelque chose à partir de rien. L'extraire de la réalité. Parfois extraire d'une réalité sans beauté quelque chose d'intéressant, quelque chose qui soit vivant. C'est le plus difficile. Depuis toujours, j'essaie de trouver la formule, de prendre conscience de ce qu'est "décrire". Si je n'avais pas connu un coup d'Etat et une tragédie nationale qui va durer un siècle, j'aurais peut-être fait des films... légers. J'aurais été un réalisateur très différent". Patricio Guzman

A portrait of the filmmaker Patricio Guzman. The film proposes a travel through his cinema marked by the recent history of Chile. From The Battle of Chile a masterpiece of direct cinema recounting the last months of Salvador Allende and the Chilean Popular Unity to Nacre Button, still a project but filmed as it is coming into being, Patricio Guzman discloses what he is and what his vision of the cinema is :
"I can relate Nostalgia for the Light in four sentences. But the film lasts 90 minutes. There are long moments during which I have to describe, to describe is to pull something out of thin air. From reality. Sometimes from a reality that has no beauty, something interesting, something alive. That’s the hardest thing. I’ve always tried to find the formula, or to understand what is "describing". If I hadn’t experienced a coup d’etat and a national tragedy that would last a century, perhaps I would have made films that were lighthearted".
Patricio Guzman

Distinctions