film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Bouger pour rester
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Françoise Marie

PRODUCTION / DIFFUSION

Solera & Cie, INA - Institut National de l'Audiovisuel, La Cinquième

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Tanguera Films, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

La Mayenne est un carrefour, une zone de passage tiraillée entre des régions à identité forte. La part des moins de 20 ans est supérieure à la moyenne nationale, mais le départ massif des 20 à 30 ans provoque une diminution des naissances et un vieillissement de la population. Le développement des associations de jeunes est donc un enjeu de taille pour le devenir du milieu rural : il rompt l'isolement, provoque la rencontre et l'envie de vivre en milieu rural. Le foyer rural de Saint-Quentin les Anges en est un excellent exemple. Ouvert, géré et utilisé par les jeunes du canton, il devient un véritable pilier de la vie locale pour les adolescents. En dynamisant la vie locale dans un contexte de chômage, il s'agit de donner aux jeunes les conditions d'un réel choix : celui de partir ou de rester. Pour les jeunes de Saint-Quentin les Anges, le foyer est un lieu de rencontre, un "abri", mais aussi un lieu de responsabilisation, d'apprentissage de l'autonomie et de la gestion du quotidien.

Mayenne is a crossroads, a zone of passage torn between regions with a strong identity. The proportion of under-20s is higher than the national average, but the massive departure of the 20 to 30 year olds has brought about a drop in births and the ageing of the population. The development of associations for young people is therefore of prime importance for the future of the rural areas : it breaks isolation, leads to meetings and the desire to live in a rural area. The rural centre in Saint-Quentin les Anges is an excellent example of this. Opened, managed and used by the young people of the canton, it has become a pillar of local life for adolescents. By making local life more dynamic in a context of unemployment, young people must be given the conditions in which to make a real choice : to leave or to stay. For the young people of Saint-Quentin les Anges, the centre is a meeting place, a "shelter", but also a place where they learn to be responsible and autonomous and to manage their everyday life.