film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Duras et le Cinéma
© INA
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Assembler les archives, faire parler les fantômes, c’est toujours dangereux : on risque d’y perdre le vivant. Mais Dominique Auvray, familière de la grande dame à plus d’un titre (outre avoir été sa script et sa monteuse, elle a notamment réalisé un beau portrait filmé de Marguerite Duras), sait y faire, dans l’agencement, et d’ajouter des voix d’acteurs d’aujourd’hui, et d’inviter tout cela — passé, présent, insistances à durer — à virevolter, et nous dans la danse. (Jean-Pierre Rehm, FIDMarseille 2014)

Assembling archives, getting ghosts to talk, is always dangerous: there is a risk of losing the living. But Dominique Auvray, who was known to the great lady in more than one way (besides being her script girl and editor, she also directed a beautiful film portrait of M.D.), knows what to do when it comes to arranging and adding today’s actors’ voices, and inviting them all (past, present, lasting insistences) to twirl, along with us, in the dance. (Jean-Pierre Rehm, FIDMarseille 2014)

Distinctions