film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Entrée des écuyères et des tigres
Enter the Horsewomen and Tigers
© Triptyque Films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Christophe Bisson

IMAGE

Christophe Bisson

SON

Christophe Bisson

MONTAGE

Christophe Bisson

PRODUCTION / DIFFUSION

Triptyque Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Triptyque Films, La Maison du doc, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    Triptyque Films

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus

Confrontation du texte de Genet, Le Funambule, à l’étrange spectacle d’un salon funéraire. Deux visions de la mort se heurtent à la jointure des plans. Celle du funambule est la nécessaire mort à soi de l’artiste ; celle du salon funéraire est la mort cachée, recouverte, "divertie" par l’accommodement pascalien qui constitue au fond le fétichisme de la marchandise.
Dévoilement/recouvrement. "Une solitude mortelle."

Main shot: a trade show for funeral accessories, its stalls, it’s inevitable objects, its decorum, an unreal image. And as an extra, "Go Down Moses" and its overdramatic strains. Reverse shot: reading of fragments of The Funambulist by Jean Genet, evoking the eventual loneliness of the artist, in a quality-less décor, some suburban but concrete space, between a riverside and a road bridge. And the movement, from one to the other. (Nicolas Feodoroff, FIDMarseille 2014)

Distinctions