film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Al-Rakib Al-Khaled
Le Sergent immortel
The Immortal Sergeant
© Crystal Films
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Ziad Kalthoum

MONTAGE

Firas Jawad

PRODUCTION / DIFFUSION

Crystal Films

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Crystal Films, Tënk

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"J’avais fait mon service militaire et fini sergent. Avec la révolution en Syrie, j’étais réserviste, affecté au théâtre Bassel Al Assad à Damas. J’étais assistant réalisateur de mon ami Mohammed Malas. Je prends ma petite caméra et j’essaie de retracer notre quotidien.
Tous les techniciens, pour la plupart membres du parti d’opposition, me racontent leur histoire. La maison de certains a été bombardée, d’autres ont émigré et se demandent où aller ensuite, d’autres encore ont perdu des amis. Chaque jour, je rentre chez moi, m’assieds et regarde les informations : destruction, violence, tirs d’obus… Le jour se lève, je me réveille encore une fois, mets mon uniforme et vais à la base militaire commencer une nouvelle journée.
" (Ziad Kalthoum)

Tourné en plein cœur de Damas, Le Sergent immortel montre avec beaucoup de pudeur le quotidien des habitants et la situation schizophrénique dans laquelle ils se trouvent. Le film se déroule entre la caserne dans laquelle Ziad Kalthoum est réquisitionné et le tournage du film du réalisateur syrien Mohamed Malas dont il est l’assistant.

"My military service was done and I finished a sergeant. With the revolution in Syria, I was held in the army reserve and assigned to run the Bassel Al Assad theater in Damascus. I worked with my friend, Mohammed Malas, as an assistant director. I hold my small camera and try to document our daily activities.
All the technicians, mainly from the opposition party, tell me their stories. Some of them had their houses shelled, some of them emigrated and do not know where they are going next and some of them had their friends killed. Every day, I go back home, sit and watch the news about destruction, violence, shelling… The sun rises, I wake up once more, put on my military suit, and go off to my military base to start a new day.
" (Ziad Kalthoum)

À propos du film
Distinctions