film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Big In Vietnam
© Neon Productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Mati Diop

IMAGE

Yannick Casanova, Mati Diop

SON

Frédéric Salles

MONTAGE

Nicolas Milteau, Ael Dallier Vega

PRODUCTION / DIFFUSION

Neon Productions, La Réplique

PARTICIPATION

Région Île-de-France

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Neon Productions

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • France | 2011 | 27 minutes | HD
  • Un film de Mati Diop

Au beau milieu d’une forêt clairsemée, aux alentours de Marseille, une équipe tourne une adaptation des "Liaisons dangereuses" de Choderlos de Laclos. Mais celui qui joue Valmont disparaît. Partie à sa recherche, la réalisatrice découvre alors des lieux, rues, bars, dans une Marseille qui résonne avec le Vietnam dont elle est originaire. D’un décor à l’autre, des liaisons souterraines affleurent, alors que le tournage continue, orphelin, presque sans elle. Mati Diop dont le remarqué "Atlantiques" offrait une odyssée singulière, aujourd’hui, résonnant avec la déportation des Noirs d’Afrique hier, brosse avec Big in Vietnam le portrait d’une femme entre deux mondes, entre ses désirs et ses souvenirs, errant dans un Marseille cosmopolite au passé colonial fantomatique. Mise en abîme qui permet de souligner les enjeux du cinéma mis en œuvre autant que de rappeler à l’insistance de ces hors champs. (Nicolas Feodoroff, FIDMarseille 2012)

Right in the middle of a dappled forest on the outskirts of Marseille, a team is shooting an adaptation of Liaisons dangereuses by Choderlos de Laclos, but the actor playing Valmont disappears. In her search for him the director comes across places, bars, streets in a Marseille that echoes the Vietnam she comes from. As she moves from one place to another, underground liaisons rise to the surface, while the shoot continues all on its ownsome, virtually without her. Mati Diop, whose acclaimed Atlantiques brought us a unique odyssey, which today links in with the deportation of Black Africans in the past, paints a different portrait in Big in Vietnam – that of a woman between two worlds, between her desires and her memories, wandering through a cosmopolitan Marseille with a ghostly colonial past. This storywithin- a-story allows the director not just to underline the interplay of cinematic themes, but also to highlight what is off camera. (Nicolas Feodoroff, FIDMarseille 2012)

Distinctions