film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Bla Cinima
© The Kingdom
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Lamine Ammar-Khodja

IMAGE

Sylvie Petit

SON

Lamine Ammar-Khodja

MONTAGE

Francine Lemaitre

PRODUCTION / DIFFUSION

The Kingdom

PARTICIPATION

CNC. Aide à l'écriture, Scam - Brouillon d'un rêve

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

The Kingdom, Images de la culture (CNC), La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    The Kingdom

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Depuis ses origines en 1978, le fonds Images de la Culture, géré directement par le CNC depuis 1996, constitue un outil privilégié pour la diffusion de la culture audiovisuelle en France. Le catalogue totalise aujourd’hui plus de 2700 œuvres documentaires.

Alger, place Meissonier, une petite fille, en discussion avec Lamine Ammar-Khodja, clame son amour pour les films de vampire et Titanic. Joyeuse, mutine, elle s’improvise reporter et questionne son voisin de rue sur son rapport au cinéma. Maya n’est pas Marceline Loridan, nous ne sommes pas dans Chroniques d’un été. Pourtant, en filigrane, c’est bien à la question "Êtes-vous heureux ?" que répond l’homme interrogé.
Une scène à l’image de Bla Cinima : dans un pays dans lequel le cinéma a participé à la construction du mythe de la nation, son réalisateur part à la rencontre des habitants du centre d’Alger, pour parler avec eux de cinéma et se laisse très vite porter par les situations improvisées, l’énergie de la rue et la façon dont les personnes avec qui il échange se débrouillent avec la vie. Au final, un film de rencontres qui dresse un portrait vivant de la ville et propose également une réflexion sur la place du cinéma en Algérie.

A filmmaker ventures out onto the streets of Algiers to interview the people about cinema and is quickly swept away by spontaneous meetings and the realities of the city. The film paints a vivid portrait of the city of Algiers and is a reflection on cinema within the country.

Thématique
Distinctions