film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Journées de printemps 1948
© Archives françaises du film
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean Venard

PRODUCTION / DIFFUSION

Ciné-France

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Archives françaises du film - CNC Patrimoine, Ciné-Archives, Forum des Images

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Catalogue des vidéos à la demande

  • Ciné-Archives gère le fonds audiovisuel du Parti communiste français et du mouvement ouvrier et démocratique. L'association a pour mission la conservation et la promotion de ces archives.
  • Créé en 1988 pour constituer la mémoire audiovisuelle de Paris, le Forum des images célèbre depuis le cinéma sous toutes ses formes : fictions, documentaires, animation, longs et courts métrages, séries télévisées, films sur ordinateurs…
    En savoir plus

Après une évocation de métiers particulièrement pénibles (verriers, tanneurs....), ce documentaire montre des machines en train de s'arrêter et des métallos se mettre en grève. Suivent quelques images illustrant la répression opérée par les force de l'ordre. La seconde partie de "Journées de Printemps 1948" présente les fêtes de la jeunesse organisée par la C.G.T., qui ont réuni les jeunes syndiqués de toute la France en mai 1948 : arrivées des délégations de province (Tourcoing, Toulouse...), visite de la capitale (le Trocadéro), activités sportives (football et vélo), fête (danses -sardanes- autour d'un feu), défilés gymniques et folkloriques... Au sein de ces défilés, une large place est accordée aux mineurs. (On relève aussi la présence d'un char portant un avion fabriqué à la SNECMA et celle de délégations polonaise et franco-polonaise). Journées de Printemps 1948 présente également un aperçu la conférence nationale des jeunes syndiqués, un extrait de l'allocution d'André Tollet (?) dénonçant l'alignement sur la politique américaine, et la cérémonie d'hommage aux militants morts pendant la seconde guerre mondiale (portraits de Léo Lagrange, Jean-Pierre Timbaud, Georges Wodli, Yves Toudic, Pierre Semard, Charles Nédelec). Journées de printemps 1948, documentaire militant au ton très acerbe et revendicatif, fortement marqué par le climat de guerre froide, paraît se situer à l'opposé de Journées de printemps 1947