film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Misfits
© Wide House
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jannik Splidsboel

IMAGE

Henrik Bohn Ipsen

MONTAGE

Mikael Kloster Ebbesen

MUSIQUE ORIGINALE

Mathias Blomdahl

PRODUCTION / DIFFUSION

Sonntag Film

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Wide House

ISAN : ISAN 0000-0003-F4F4-0000-0-0000-0000-3
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Tulsa, dans l'Oklahoma est une ville située au milieu de la "Ceinture Biblique" des État-Unis avec presque 400 000 habitants, plus de 4 000 églises et un seul centre de jeunesse gay et lesbien. C'est là que se retrouvent Larissa, Ben, D et d'autres jeunes qui, à cause de leur décision de vivre leur homosexualité, et leur vie transgenre, ne sont pas acceptés ou, au contraire, ont reçu le soutien de leurs familles et leur amour inconditionnel.
Jannik Splidsboel choisit une approche presque entièrement d'observation pour décrire les vies de ces trois adolescents, leur premier amour ou leur désir d'amour, leur coming-out et leurs rêves pour l'avenir. D'une façon pondérée, presque informelle, le film montre comment D réussit pas à pas à améliorer son existence précaire et comment Ben apprend grâce à son frère à se défendre. Avec l'aimable autorisation de Larissa et sa petite amie, nous assistons à une des scènes de baiser lesbien les plus éblouissantes et colorées de l'histoire du cinéma. Misfits dépeint trois jeunes "de la classe moyenne" qui essayent de vivre des vies "queer", de trouver leurs identités, d'aimer et d'être aimés au sein d'un environnement ancré dans le fondamentalisme religieux.

Tulsa, Oklahoma is a city in the midst of the USA’s Bible Belt with almost 400,000 inhabitants, over 4,000 churches and just one gay and lesbian youth centre. This is the meeting place for Larissa, Ben, D and other youths who, because of their decision to live gay, lesbian and transgender lives, are either not accepted or, on the contrary, have received strong support from their families and unconditional love.
Jannik Splidsboel, whose film "How Are You" screened in Panorama in 2011, takes an almost entirely observational approach to his depiction of the lives of these three teenagers, their first love or their longing for love, their coming out, and their dreams for the future. In an unhurried, almost casual fashion, the film shows how D manages step by step to improve his precarious existence and how Ben learns from his brother how to defend himself. Courtesy of Larissa and her girlfriend we are also are treated to one of the most dazzling and colourful lesbian kiss scenes in film history. Misfits portrays three basically "average" young people as they try to live queer lives, find their gender identities, love and be loved in an environment pervaded by religious fundamentalism

Distinctions