film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Sume - Mumisitsinerup Nipaa
Sumé - The Sound of a Revolution
© DR Sales
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Inuk Silis Hoegh

IMAGE

Henrik Bohn Ipsen

SON

Jon McBirnie

MONTAGE

Per K. Kirkegaard

PRODUCTION / DIFFUSION

Anorak Film, Bullitt Film, Jabfilm

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

DR - Danish Broadcasting Corporation

ISAN : ISAN 0000-0003-F4A3-0000-I-0000-0000-K
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

En 1973, le Groënland faisait partie du royaume du Danemark depuis plus de 200 ans. Pour les habitants du pays, le seul moyen de faire des études se trouvait à 4 000 kilomètres de distance au Danemark. Là-bas, loin de chez eux, une jeune génération de groënlandais a trouvé sa voix. Malik Hoegh et Par Berthelsen se sont rencontrés lorsqu'ils n'étaient qu'étudiants à Copenhague et ont fondé Sumé, le premier groupe rock à chanter en groëlandais. Leurs chansons politiques dénonçaient les injustices sociales au Groënland et se retrouvèrent bientôt sur chaque tourne-disque de l'ancienne colonie. Les textes poétiques du charismatique Malik ont inspiré aux auditeurs l'envie d'utiliser leur langue maternelle marginalisée et de devenir politiquement actifs. Les chansons de Sumé sont devenues la bande originale des premières protestations de jeunes groëlandais contre l'administration danoise et en faveur de l'autonomie. Après les tournées au Groënland, en Scandinavie et une offre du groupe britannique Procol Harum, les deux musiciens ont décidé de ne pas poursuivre leur carrière professionnelle. Les trois albums qu'ils ont sorti avant 1979 devaient accompagner le Groënland vers l'autonomie vis-à-vis du royaume. Comme ce documentaire atmosphérique groënlandais le démontre, le message anti-colonial de Sumé reste pertinent et valable encore aujourd'hui.

In 1973 Greenland had been a part of the Kingdom of Denmark for over 200 years. The only formal education available to the country’s inhabitants was 4,000 kilometres away in Denmark. Here, far away from home, a young generation of Greenlanders found their voice. Malik Høegh and Per Berthelsen met as students in Copenhagen and founded Sumé, the first rock band to sing in Greenlandic. Their political songs decried the social injustices in Greenland and were soon to be found on every turntable in the former colony. The charismatic Malik's poetic texts made their listeners want to use their marginalised native mother tongue and become politically active. Sumé’s songs became the soundtrack of the first protests of young Greenlanders against the Danish administration and for autonomy. After tours of Greenland and Scandinavia and an offer from Procol Harum, the two musicians decided not to continue their professional career. The three albums they released before 1979 were to accompany Greenland as it became an autonomous country within the Kingdom. As this atmospheric documentary from Greenland demonstrates, Sumé’s anti-colonial message remains relevant and worth listening to today

Distinctions