film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Danieluv Svet
Daniel’s World
© Visible Film
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Veronika Liskova

IMAGE

Braňo Pazitka

SON

Jan Richtr

MONTAGE

Hedvika Hansalova

PRODUCTION / DIFFUSION

Vernes, Ceská Televize

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Visible Film

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Daniel, un étudiant en littérature de 25 ans est allongé dans le bain. Hors caméra, on entend sa voix : "Bien que je n'ai jamais été avec un garçon ou avec une fille, je ne peux pas dire que ma vie manque d'amour." Mais à quoi cela ressemble-t-il pour un jeune homme qui aime les petits garçons; un homme qui, incapable d'accomplir son désir, doit se contenter de fantaisies sexuelles ou utiliser les médicaments pour supprimer ses sentiments ? Ce film accompagne Daniel dans son combat pour s'accepter et dans sa recherche désespérée d'un partenaire. Tandis que nous observons des images simples qui s'enchainent de Daniel chez le coiffeur, au patinage sur glace, ou sortant le chien de sa mère pour une promenade, son commentaire hors-champ continue à explorer et à trouver un moyen pour gérer à la fois son coming-out et ses désirs non réalisés et de vivre une vie épanouie. Ne voulant pas déformer la voix de son protagoniste ou masquer son visage, Veronika Liskova a rencontré plus de vingt pédophiles avant de choisir de travailler avec Daniel qui, en dépit du fait d'être tout à fait conscient de sa vulnérabilité, est exceptionnellement ouvert sur sa condition.

Daniel, a 25-year-old student of literature, lies in the bath. Off-screen we hear his voice: "Although I’ve never been with either a boy or a girl, I can’t say my life lacks love." But what is it like for a young man who loves boys; a man who, unable to ever fulfil his desire, either has to content himself with sexual fantasies or use medication to suppress his feelings? This film accompanies Daniel in his struggle to accept himself, and his desperate search for a partner. While we watch simple yet well-composed images of Daniel at the hairdressers, ice skating, or taking his mother’s dog out for a walk, his off-screen commentary continues to probe and find a way to handle both his coming out and his unfulfilled desires and live a fulfilled life. Not wanting to distort her protagonist’s voice, nor make his face unrecognisable, Veronika Liskova met over twenty paedophiles before choosing to work with Daniel who, in spite of being aware of how vulnerable he is making himself, is exceptionately open about his condition

Distinctions