film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Adieu paysans
© INA
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Audrey Maurion

AUTEUR(S)

Alain Moreau, Jean Rozat

PRODUCTION / DIFFUSION

Program 33

PARTICIPATION

CNC, France Télévisions, INA - Institut National de l'Audiovisuel

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Program 33, ADAV

ISAN : ISAN 0000-0003-CAA3-0000-I-0000-0000-K
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

1947 : Libérées depuis deux ans, les villes ont faim. Jamais le pays n’aura autant compté sur ses paysans. Oui mais voilà : le monde rural n’est plus dans l’époque. Il est mis en demeure de se moderniser. En quelques années, la mécanisation va le faire passer d'un mode de vie fondée sur la lenteur à celui de la vitesse. La modernisation introduit une révolution dans l’économie et la mentalité paysanne: le crédit. L’endettement contraint à produire plus, donc au recours systématique des engrais chimiques. Productivité et planification se révèlent incompatibles avec le système traditionnel paysan où patriarche, famille et entreprise ne faisaient qu’un. Il implose. Un peu plus d’une génération s’est écoulée depuis la Libération. Ce n’est désormais plus le ciel que la nouvelle génération de paysans consulte, mais Bruxelles et ses quotas. De la Bretagne au Larzac, les campagnes entrent en convulsions. Bientôt un mythe va naître : le mythe paysan qui connaîtra son apogée avec la Grande Moisson un jour de juin 1990 sur les Champs-Elysées. Perdurera-t-il