film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Flâneur(s) - Street Rambles
© Films du Passage (Association)
1/2
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Matthew Lancit

IMAGE

Matthew Lancit

SON

Mikaël Barre, Pierre Bompy, Clément Maléo

MONTAGE

Ariane Mellet

MUSIQUE ORIGINALE

Étienne Nicolas, Marie Alègre

PRODUCTION / DIFFUSION

Films du Passage (Association)

PARTICIPATION

The Canada Council for the Arts

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Matthew Lancit, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Entre deux projets et après la naissance de sa fille, un réalisateur canadien résidant à Paris (Matthew Lancit) se questionne sur son mode de vie indolent. Y a-t-il dans ses flâneries quelque chose qui mériterait d'être transmis à la nouvelle génération ou ferait-il mieux de se résoudre à trouver un vrai travail ? En quête de traces laissées à Paris par les flâneurs du 19e siècle, il emmène sa fille dans une série de balades poétiques dans lesquelles il endosse le rôle du flâneur et croise le chemin de personnes qui en dessinent une possible figure contemporaine. Dans l'alternance entre des scènes filmées dans les rues parisiennes et des scènes de la vie domestique d'un jeune père, une dialectique émerge entre un bébé qui expérimente, essayant de comprendre le monde, et l'enthousiasme enfantin des hommes flânant dans les rues.

Following the birth of his daughter in Paris, a Canadian foreigner (Matthew Lancit) must confront his slacker lifestyle and decide if there is something in it worth passing on to the next generation, or if he is better off getting a job. In search of the remaining traces of flâneurs (19th Century wanderers of Paris), he takes his daughter on a series of poetic strolls through a Paris one can't find in postcards. With a child-like gaze, he re-enchants himself with the immigrant and blue-collar margins of an increasing museumified city. Filmed over the first year of his daughter's life, Flâneur(s) (Street Rambles) is a film that takes its time to embrace all the small encounters too often passed over by a work-driven society that requires us to move faster.

À propos du film
Distinctions