film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
On est restés sur la dalle
© L'Yeux ouverts / Perifilms
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Samir Abdallah

PRODUCTION / DIFFUSION

L' Yeux ouverts, Perifilms

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Iskra, Musée National de l'Histoire de l'immigration

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Une chronique documentaire des campagnes présidentielle et législatives de 2007 sur la dalle d'Argenteuil, du point de vue des candidats "de la diversité", comme on appelle pudiquement les enfants de l'immigration en France. Sur les dix-huit candidats aux Législatives sur la 5ème circonscription du Val d'Oise (Argenteuil-Bezons), six sont originaires du Maghreb, sans compter les cinq suppléants qui rajoutent encore des couleurs à l'affiche. Lors de leurs tournées dans les quartiers populaires d'Argenteuil et de Bezons, nos candidats de la "diversité", Faouzi Lamdaoui (PS), Alima Boumediene-Thiery(Verts), Homar Slaouti (LCR), Mouloud Bousselat (suppléant PC), Valentin Texeira et son suppléant Mohamed Chanai (écologistes dissidents)... font remonter les paroles des habitants, leurs vraies souffrances et leur désir d'une politique qui les prenne vraiment en considération, à commencer par le respect et la dignité. Fort des résultats de Ségolène Royal au second tour de la Présidentielle (56%), Faouzi Lamdaoui, porte les couleurs socialistes aux Législatives - avec une équipe où sont fortement représentés les héritiers de l'immigration des ex-colonies françaises de cette banlieue aux portes du quartier d'affaires de la Défense. Il rêve d'être le premier député issu de l'immigration des ex-colonies à l'Assemblée Nationale, et de rendre à la gauche un siège perdu en 2002 par le communiste Robert Hue face au candidat UMP Georges Mothron. Au premier tour, Faouzi Lamdaoui se place en tête de la gauche en recueillant 26,78% des voix. Le meilleur score jamais obtenu par un socialiste sur la circonscription. Profitant de la grande démobilisation des électeurs de gauche suite à la victoire de Nicolas Sarkozy, Georges Mothron creuse l'écart à son avantage et fait même mieux, en nombre de voix sur la circonscription, que le nouveau Président. Alors, candidats pour du Beur