film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Matière première
Raw Material
© Les Productions de l'œil sauvage
1/3
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Jean-François Reverdy

IMAGE

Jean-François Reverdy

SON

Myriam René

MONTAGE

Christian Girier, Jean-François Reverdy, Mélanie Fresnel

PRODUCTION / DIFFUSION

L' Œil Sauvage

PARTICIPATION

Procirep, Région Île-de-France

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

L' Œil Sauvage, ADAV, La Maison du doc

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?
  • Distributeur(s) :

    L' Œil Sauvage

  • Vidéothèque permanente, gérée par la Maison du documentaire, accessible sur place ou à distance et réservée exclusivement aux professionnels de l’audiovisuel.
    En savoir plus
  • Film disponible à l'Adav, catalogue réservé aux établissements éducatifs et culturels.
    En savoir plus

Matière première est un récit métaphorique sur les origines, la marche du monde, empruntant les voies de l’étrangeté et de l’onirisme, évoquant parfois l’abstraction incandescente des aquarelles de Turner, "le peintre des incendies".
Le parcours s’inscrit sur le territoire mauritanien, de l’exploitation des carrières de fer de Zouérate à l’acheminement du minerai jusqu’à l’Océan, à bord du plus long train du monde. À Nouadhibou, les plages jonchées d’épaves annoncent la fin du voyage tandis que s’amoncelle, sur les cargos amarrés, le précieux minerai, en partance pour les pays riches.
Ce film utilise le dispositif antique du sténopé, technique des premières captures du réel, pour proposer une perception inhabituelle du désert, de ses formes, de ses couleurs, des éléments naturels, de la lumière, des machines et des hommes.

This film uses the pinhole ancient process, method of the very first real captures, to offer an unusual perspective of desert, its shapes, colors, natural elements, light, machines and men.

Distinctions