film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
File la laine, tisse les liens
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Snaï Interlégator

AUTEUR(S)

Françoise Marie

PRODUCTION / DIFFUSION

Solera & Cie, INA - Institut National de l'Audiovisuel, La Cinquième

PARTICIPATION

CNC, Procirep

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Tanguera Films, La Maison du doc

ISAN : ISAN 0000-0005-1910-0000-U-0000-0000-L
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Dans les années 80, un groupe de 5 personnes décide de relancer le travail de la laine en Ardèche. Face à la concurrence australienne, toutes les filatures d'Ardèche avaient fermé. Le groupe crée une société coopérative ouvrière de production installée dans l'ancienne filature de laine de Saint-Pierreville. Aujourd'hui l'équipe de la SCOP, baptisée "Ardelaine", s'est agrandie, puisque 25 personnes y travaillent dans la polyvalence, assurant toute la chaîne de fabrication, de la tonte des bêtes jusqu'à la commercialisation de la production dans les foires et expositions ainsi que par correspondance. Par ailleurs, un musée de la laine a été créé dans le village. "Ardelaine" a permis à Saint-Pierreville de continuer d'exister en y maintenant une activité importante.

In the 1980s a group of 5 people decided to relaunch the working of wool in Ardèche. Faced with competition from Australia, all the mills in Ardèche had closed. The group set up a SCOP (workers' cooperative production society) based in the old woollen mill in Saint Pierreville. Today the team of the SCOP, christened "Ardelaine", has grown, since 25 people work there polyvalently, in charge of the whole production line, from the shearing of the animals to the marketing of their products in fairs and exhibitions and by correspondence. Furthermore, a wool museum has been set up in the village. "Ardelaine" has enabled Saint Pierreville to go on existing by maintaining a considerable amount of activity.