film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Cervin, le rêve de la femme-oiseau
© Buonasera Productions
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Rinaldo Marasco, Jérôme Piguet

IMAGE

Bertrand Delapierre

SON

Wassim Abdullah

MONTAGE

Ulrich Teiger

MUSIQUE ORIGINALE

Wassim Abdullah

PRODUCTION / DIFFUSION

Buonasera Productions, RTS - Radio Télévision Suisse

PARTICIPATION

Cinéforom

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Buonasera Productions

ISAN : ISAN 0000-0004-0839-0000-9-0000-0000-A
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Géraldine Fasnacht nourrit depuis plus de 10 ans le rêve de s'envoler depuis le sommet du Cervin. Cette montagne elle l'aime, elle la respecte, elle en est fascinée. Elle a rendez-vous avec son constructeur afin d'essayer sa nouvelle aile et découvrir si les avancées technologiques promises vont lui permettre de commencer la préparation de cette première mondiale. Puisque l'impératif est de ne prendre aucun risque, ce premier saut se fera depuis un hélicoptère. Le vol est au-delà de ses attentes et la préparation peut commencer. Il faut maintenant convaincre Julien Meyer, son compagnon de vol. Un exploit de la sorte se partage. Nous pénétrons dans les coulisses de la préparation de cet incroyable exploit. Pendant un an les deux athlètes préparent méticuleusement le projet avec comme impératif : ne prendre aucun risque inconsidéré: "On aime trop la vie". Avec l'aide des dernières technologies, google earth, laser, gps et logiciel de calcul de finesse (portance de vol), ils analysent la montagne et prévoient une série de sauts d'entraînement afin de maîtriser au mieux la difficulté d'un tel exploit. D'autant plus que rien n'est joué. Malgré tous leurs calculs ils ne sont pas certains de trouver un point de départ. "Il faudra aller voir là-haut". Si c'est le cas, si la météo n'est pas favorable, si ils ne la sentent pas, ils devront redescendre à pied. C'est pourquoi ils font appel à leurs amis et guides de haute montagne Claude-Alain Gailland et Hervé Grech. Une météo capricieuse repousse à plusieurs reprises l'échéance mettant à l'épreuve la patience de Géraldine et Julien en les forçant à l'humilité face aux forces de la Nature. La fenêtre météo tant espérée arrive enfin. Samedi 7 juin 2014 à 01h30, le groupe quitte la cabane Hörnli où ils sont arrivés la veille. À la lumière de leurs lampes frontales ils commencent une difficile ascension qui durera huit heures. Ils sont tous au sommet, un nuage qui inquiétait Geraldine pendant l'ascension se dissipe comme pour lui indiquer que ce jour est le bon. Quelques métres sous le sommet, ils effectuent les derniers calculs, Géraldine à l'aide d'un laser et Julien avec le lancé de caillou. La réponse est positive : "Ça passe, on va voler".

Géraldine Fasnacht is a wing suit pilot who nurtures a dream since she learned to fly: to be the first wing suit pilot to fly off the top of the Matterhorn. Technological and technical advances have enabled her, along with her friend Julien Meyer, to achieve this world premiere on June 7, 2014 . This documentary shows the professionalism and the seriousness with which the two friends approached this challenge.
Géraldine Fasnacht harbours for over 10 years the dream of flying from the top of the Matterhorn . She loves and respects this mountain. She is fascinated by it. She has an appointment with the manufacturer to try her new wing and to find out if the promised technological advances will allow her to begin the preparation for this world first. Since the imperative is to take no risk, a first jump is organized from a helicopter. The flight is beyond expectations and preparation can begin.
Now she must convince Julien Meyer, her flight companion. „A feat must be shared" she says. We penetrate behind the scenes of the preparation of this incredible feat. For a year the two athletes meticulously prepare the project as imperative in order to take no undue risk, "We love life too much".
With the help of the latest technology, google earth, laser, GPS and finest calculation software (lift flight), they analyse the mountain and provide a series of training jumps in order to calculate the difficulty of such a feat . Despite all their calculations they are not certain to find an exit point. "We‚ll go up there". If this is the case, if the weather is not favourable, if they "do not feel it", they will walk down. That is why they involve their friends and mountain guides Claude-Alain and Hervé Gailland Grech.
Unpredictable weather pushes repeatedly maturity by testing the patience of Geraldine and Julien forcing them to humility to the forces of Nature. The long-awaited weather window finally arrives. Saturday, June 7, 2014 at 01:30am, the band left the Hörnli hut where they arrived the day before. In the light of their headlamps they begin ascending a difficult mission that will last eight hours. They are all at the top, a cloud that worried Géraldine during ascent dissipates as to indicate that it is the good day. A few meters below the summit, they carry the latest calculations. The answer is : "it goes, it will fly”.