film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Novaciéries
© Collectif (LA) HORDE
1/1
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Le travail du collectif d'artistes (LA)HORDE s’inspire du jumpstyle, une danse amateur née dans les années 1990 dans le milieu techno hardcore des pays d’Europe du Nord. Cette danse, faite de sauts enchaînés sur un rythme cardiaque effréné, se pratique essentiellement seul. Les danseurs se filment puis échangent leurs vidéos sur Internet. Dans Novaciéries, (LA)HORDE ramène cette danse dans la vie réelle et l'inscrit au sein de l’ancien site industriel de Saint-Chamond, à côté de Lyon. Les différents aspects du jumpstyle sont ici mis en scène et réinterprétés pour livrer un compte rendu mystérieux du développement d'une danse post-Internet. Mélangeant cinéma, performance et home-vidéo, Novaciéries transcende le film dansé pour faire un portrait chorégraphié et métaphysique du monde post-industriel.

The (LA) HORDE dance collective steps out of the studio and into unusual spaces to choreograph their routines. In an abandoned steelworks, forklift trucks, the only remaining signs of human activity, become dance partners, creating a dialogue with the dancers’ bodies to the sound of Hardcore music mixed with the voice of an opera singer. With a background in Hardjump and Hakken, the dancers’ movements accentuate the sense of decline inherent to the space itself.

À propos du film
Distinctions