film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Ulrich Seidl et les méchants garçons
© Navigator Film Produktion KEG
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Constantin Wulff

IMAGE

Johannes Hammel

SON

Claus Benischke, Andreas Hamza, Klaus Kellermann

MONTAGE

Dieter Pichler

PRODUCTION / DIFFUSION

Navigator Film

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Navigator Film

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Constantin Wulff, documentariste d'origine suisse qui vit depuis longtemps à Vienne, dresse dans ce film le portrait d'Ulrich Seidl, réalisateur autrichien multi-récompensé mais dont le travail, démarré à la fin des années 80, a d'emblée été très contesté. Le résultat est un portrait intense d'un artiste qui, au-delà de sa capacité manifeste à briser les tabous et à provoquer, a développé son propre style avec une détermination impressionnante, malgré les critiques nombreuses et incessantes qu'il s'attire. Avec Dog Days (2001), son premier film de fiction qui, malgré ou en raison même de sa radicalité sans concessions, a été loué dans le monde entier, Ulrich Seidl est devenu un cinéaste contemporain majeur aux yeux d'un public international et des spécialistes.
On voit Ulrich Seidl lors des répétitions de sa pièce de théâtre Böse Buben/Fiese Männer (Méchants garçons), inspirée d'une nouvelle de David Foster Wallace intitulée Brief Interviews with Hideous Men, qu'il a mise en scène en 2014 pour les Wiener Festwochen. On suit également Ulrich Seidl pendant le tournage de son dernier documentaire sulfureux, Sous-Sols, qui a suscité une vive controverse en Autriche.