film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
De Dijon à Marrakech, Carmen, flamenca de Bourgogne
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Anne Bramard-Blagny

PRODUCTION / DIFFUSION

ABB Reportages

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

ABB Reportages, ADAV, ABB Reportages

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Carmen Rubio vit en France où elle a fondé plusieurs écoles de flamenco. C'est la Bourgogne qui lui a donné sa chance. Depuis Dijon, elle s'interroge et fait revivre son histoire. Fille d'une aristocrate désargentée de Barcelone et petite-fille d'un syndicaliste des mines de la Union, elle est née dix ans après la fin officielle de la guerre civile. C'est en Espagne qu'elle devient ballerine, à Dijon, flamenca. C'est le voyage en Espagne qui la pousse vers le Maroc et l'équipée au Maroc qui la fait s'interroger sur les racines du Flamenco. L'exil favoriserait-il la Renaissance de l'Art ?
Les intentions de ce documentaire sont multiples. Elles s'articulent autour de 6 idées maîtresses. Tout d'abord, découvrir le personnage fascinant qu'est Carmen Rubio. À travers elle, s'immerger dans son pays d'origine, mais également dans son art, le Flamenco. A partir de son histoire, qui tend à démontrer qu'elle n'est devenue flamenca que parce qu'elle était en Bourgogne à la recherche de ses racines, s'interroger sur l'essence même de la faculté créatrice et sur l'influence primordiale de l'exil sur cette dernière. Ainsi, poser le problème des artistes qui, au même titre que les techniciens, ingénieurs, politiciens, économistes, font avancer les idées et, par la même occasion, les sociétés. Enfin, en participant à cette recherche, en la donnant à voir de " l'intérieur ", montrer que chacun, réalisateur, producteur et diffuseur, participe à cette évolution.[...]