film-documentaire.fr | PORTAIL DU FILM DOCUMENTAIRE

img img
Dubina dva
Depth Two
© Cinéma Defacto / Non-Aligned Films / Humanitarian Law Center
1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Ognjen Glavonic

IMAGE

Tatjana Krstevski

SON

Jakov Munizaba

MONTAGE

Jelena Maksimović

PRODUCTION / DIFFUSION

Cinéma Defacto, Non-Aligned Films, Humanitarian Law Center

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

Heretic Outreach

ISAN : non renseigné - en savoir plus
COMMENT VISIONNER CE FILM ?

"Les rivages du Danube près de Belgrade, un terrain vague, une route la nuit : la caméra pose son regard sur ces lieux apparemment anodins. Des voix-off détaillent le récit d'événements appartenant à un passé pas si lointain. On tisse le lien entre les témoignages oraux, issus de divers procès du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, et les images d'aujourd'hui : à ces endroits, il y a vingt ans, de terribles crimes de guerre ont été commis, notamment le massacre de Suva Reka où de nombreux Kosovars furent tués par l'armée serbe. Les corps furent ensuite transportés dans un lieu secret lors de l'opération "Dubina Dva" ("Depth Two").
Le film prend la forme d’un puissant thriller du réel au suspense insidieux, où les mots des agresseurs et ceux des victimes se déploient dans l’esprit du spectateur pour lui permettre de reconstruire les faits avec la distance et la pudeur nécessaires. Une œuvre centrale sur l'histoire récente de l'ex-Yougoslavie qui parvient, à travers une approche personnelle, à donner une voix aux disparus des crimes et à raconter un secret resté trop longtemps enfoui."
(Jasmin Basic - Visions du Réel 2018)

1999: While NATO was bombing Yugoslavia, a truck containing 53 dead bodies plunged into the Danube near the border with Romania. No enquiries were carried out. Previously, in Suva Reka, Kosovo: Serbian police herd villagers together. A woman experiences terrible things, bodies disappear into remote mass graves. People as little more than mere matter.
Monstrous events, each and every detail organised according to a logistics of cruelty by a state enacting a deadly secret plan aimed at its own population. Ognjen Glavonić’s Dubina dva succeeds in measuring truth. The documentary draws on the mechanics of a thriller to reconstruct the atrocities, allowing eyewitnesses from back then to have their say in voiceover, their testimonies accompanied by images from the present. We hear the voices of perpetrators but also that of a victim. People can kill people, but not memories.

Distinctions